Section Numérique   –   Lycée Saint-Paul IV

Salle B02

Bienvenue !

Logo CNNum

« On a longtemps pensé que le numérique était une révolution médiatique, puis que c'était une nouvelle économie. En 2015, on a compris que c'était un phénomène général de transformation de la société, qui n'épargnera aucun secteur ni aucun leader établi »

Benoît Thieulin, président du Conseil National du Numérique de janvier 2013 à février 2016.

Benoît Thieulin


Photos de la section

La section numérique du lycée Saint-Paul 4 a vu le jour à la rentrée de l'année scolaire 2014-2015 avec l'ouverture de la spécialité ISN de terminale S pour un groupe de 6 élèves.

Elle s'est étoffée l'année suivante avec un groupe de TS-ISN de 8 élèves et la constitution d'un groupe d'enseignement d'exploration de seconde "Création et Innovation Technologique". Il ne restait plus qu'à faire la jonction entre les niveaux seconde et terminale ce qui fut fait l'année suivante.

L'enseignement d'exploration changea d'appelation afin d'être en conformité avec les contenus proposés pour devenir "Informatique et Création Numérique". L'essor de la section s'est poursuivi en 2017-2018. Elle compte maintenant deux groupes d'enseignement d'exploration ICN en seconde d'une vingtaine d'élèves chacun, un groupe d'enseignement facultatif d' Informatique et Création Numérique de 8 élèves en première générale plus 1 élève de TES ayant poursuivi en ICN, ses camarades de S ayant basculé en spécialité ISN pour former un groupe de 14 élèves.

En France, à l'Education Nationale, lorsque le ministère ou les rectorats d'académie parlent de "co-enseignemenent" c'est bien souvent avec une interprétation bien particulière ! Pour une heure d'enseignement pour les élèves, on rémunère 1/2h M. X, 1/2h M. Y et ils interviennent à tour de rôle devant le groupe d'élèves.

Notre conception du co-enseignement est tout autre !!! Lorsque l'on y goute on ne peut plus s'en passer.

Nous avons choisi d'être présents à deux systématiquement devant les élèves. Bien sûr, l'un des deux prend la baguette de chef d'orchestre pour rythmer la séance quand le second apporte un regard complémentaire. Ceci n'a bien sûr pu être mis au place qu'au prix d'une concession de notre part sur la rémunération et d'un effort de notre administration pour faire l'autre moitié du chemin. Mais quelle richesse dans les séances, tant pour les élèves que pour les enseignants !

Un jour, peut-être on peut espérer une réelle politique en faveur de ces choix novateurs dans notre pays, ô combien efficaces pour favoriser la mise en place d'enseignements dans lesquels les élèves sont beaucoup plus actifs donc investis et motivés.

Un autre atout majeur de la section numérique réside dans la pédagogie de projet. En lycée général, la seule expérience des élèves sur un travail de groupe à planifier dans la durée et évalué en partie sur une prestation orale est le TPE. La section numérique propose aux élèves de la seconde à la terminale de mener à bien des projets nécessitant une planification rigoureuse dans le temps, une mutualisation des productions individuelles par le biais des outils numériques, une communication efficace ainsi qu'un travail sur l'oralité pour les soutenances de projet : autant de conpétences professionnelles trop peu developpées durant la scolarité secondaire.

Les effectifs augmentent, les projets deviennent de plus en plus ambitieux, pour le plus grand plaisir des élèves et des enseignants.

La section se porte très bien !

www.000webhost.com